L'épervier MOBI Ê


  • 165 pages
  • L'épervier
  • Moncef Ghachem
  • French
  • 02 September 2019

1 thoughts on “L'épervier

  1. Constantino Casasbuenas Constantino Casasbuenas says:

    L’Épervier (la atarraya)
    Par Moncef Ghachem
    Nouvelles de Mahdia
    Éditions SPM, janvier 1994

    À 19 mai Juan et Bethany vont se marier à Bergerac, près de Bordeaux. J’ai étudié Française pendant une année a l’école primaire en 1958 (quand j’été sept ans) a l’école Emmanuel D’Alzon a Bogotá, et quatre années en Tunisie 1992-1996. Je n’ai pas utilisé la langue Française et il faut la rappeler pour allez en Bordeaux en mai. Les mots que je remémore, beaucoup d’autres que sont oubliées, et plusieurs que j’ai jamais pris.

    Pour bien me préparer j’ai lu par la deuxième fois le livre écrit par Moncef Ghachem et qu’il a nous donné comme un cadeau a Sidi Bou Saïd. Nous avons rencontré Moncef et Michelle parce que ses amis ont pensé que notre maison étais la de Ghachem et ils ont laissé un tapis chez nous. Nous avons cherché Moncef et Michelle et nous avons développé à belle amitié.

    L’épervier est ce que nous appelons “atarraya” en espagnol. Le livre est un épervier qui raconte de plusieurs aspects de la pèche (le père de Moncef été un pécheur, de la ville de Mahdia et de la famille de Moncef). Nous avons visité Mahdia plusieurs fois et les onze chapitres fraisent une bonne réflexion de ce que nous avons pris dans nos années en Tunisie.

    Quand j’avais lu L’épervier la première fois (1996) il y a beaucoup de choses que me manqué :
    • L’amour par la poésie (signification de Heidegger) que j’ai commencé a lire après de quitter la Tunesie
    • La lecture de Richard Hawkins que m’a connecté avec Carl Sagan (Cosmos) pour comprendre l’importance d’Egypte et de Haytia a la bibliothèque d’Alexandria (importance de Méditerranée et la relation entre poésie et les étoiles (touché par Moncef dans le dernier chapitre de son livre.
    • Je n’avais pas touché les histoires d’Ertugrul et la relation entre les nomades et la création de l’Etat islamique, que je croix touche l’histoire de Moncef et sa famille de plusieurs fois.

    J’ai nagé dans le mer, et j’ai cherché beaucoup de belles choses dans l’épervier. J’ai trouvé l’histoire d’oncle Raïs Hugo et des écrits de Victor Hugo dans le contexte dans le quelle France va a la guerre et l’oncle Raïs est le soldat Tunisien en service de France.

    Dans Le Goéland Moncef nous raconte sur son père, et le sommeil de sa mère avec Farhat Hached, leader populaire qui deviendra assassiné tout suite.

    Dans Ressac nous savons comme Moncef est presque mort quand il été 5 ans.

    Dans Jilani tigre Tigrettou – il nous raconte sur un homme simple, qui a lutté dans la guerre, mais que après la guerre il a rien et il devient comme le gardian du cimetière de Mahdia. Il a devenu malade, et il mort a Sousse. « L’hôpital de Sousse l’enterra dans un lot réservé aux sans-famille, aux misérables gueux de la touristique cité, autant dire aux clochards et aux maudits… »76

    En Mart Cid (et son fils Ali), on va connaitre des voisins du quartier, sa relation avec El-Menfi (exilé, déporté), mais reçu chez eux. Ali, El-Menfi (son nom été Abdelkader Jidri). «Ainsi, s’il arrive que vous aperceviez quelque chose de blanc filant a bonne vitesse sur la surface de l’eau, ne dites pas trop vite que c’est une planche a voile, parce que c’est l’été pour certain vacanciers… C’est peut-être Mart Cid qui revient vers chez nous, vers chez elle, drapée dans son voile immaculé ». 83

    La maison Rítsos es un texte spectaculaire qui présent la relation entre les Grecs, la visite de Moncef a Athènes chez Yannis Rítsos, sa poésie, l’esprit populaire dans la rue, les restaurants, et les pêcheurs : « Nous nous sommes levés, nous avons découvert les miroirs, nous nous sommes regardés et nous étions jeunes il y a des milliers d’années, jeunes dans de millier d’années, parce que le temps et le soleil ont le même âge, notre âge ; et cette lumière n’était pas du tout un mirage, mais notre propre lumière filtrée par toutes les morts »114 [Yannis Ritsos, « Quand vient l’Etranger », La Maison est a louer, Paris, EFR, 1967.

    Serrans : ce poisson marin va nous transporter a la pèche et aussi a la visite de Lorand Gaspar a Mahdia et leur visite a la baie de Salacta.

    Le transparent des mugeliers va nous présenter comme es que le père de Moncef vient de Séville, via Grenade, Salé, Gabés. La famille a trois ramas et la de Moncef s’est installée a l’extrême de la médina de Mahdia. « La mer était, vraiment, l’école de vie de mon père, son livre permanent, perpétuel”. 129 Le chapitre a aussi beaucoup de références de René Char, poète française. « On nait avec les hommes, on meurt inconsolé parmi les dieux » 136 [René Char, La Parole en Archipel].

    Cette expérience de lire le livre de Moncef été fantastique. Ca n’étai pas seulement la possibilité de souvenir les amis, mais aussi la possibilité d’établir les liens avec la Tunisie et le monde arabe d’une façon différent et aussi avec une perspective plus complète.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

L'épervier[Ebook] ➩ L'épervier By Moncef Ghachem – Natus-physiotherapy.co.uk Amazing E-Book, L'épervier By Moncef Ghachem This is very good and becomes the main topic to read, the readers are very takjup and always take inspiration from the contents of the book L'épervier, e Amazing E Book, L'épervier By Moncef Ghachem This is very good and becomes the main topic to read, the readers are very takjup and always take inspiration from the contents of the book L'épervier, essay by Moncef Ghachem Is now on our website and you can download it by register what are you waiting for? Please read and make a refission for you.


About the Author: Moncef Ghachem

Is a wellknown author, some of his books are a fascination for readers like in the L'épervier book, this is one of the most wanted Moncef Ghachem author readers around the world.